- Site du SPSCM-UNSA - https://spscm.org -

Cumul emploi retraite : ce qui va changer au 1er janvier 2015

Actuellement, un assuré a la possibilité de cesser une de ses activités professionnelles pour percevoir sa retraite auprès du régime concerné, sans mettre fin à ses autres activités professionnelles et le cumul emploi-retraite s’applique  par groupe de régimes.

A compter du 1er janvier 2015, le dispositif du cumul emploi-retraite unifie les régimes de retraite. Ainsi, tous les assurés qui souhaitent liquider leur pension retraite devront cesser toutes les activités professionnelles qu’ils exercent.

Après la liquidation, il est possible de reprendre ensuite une activité professionnelle et de béneficier du cumul emploi-retraite.L’assuré qui bénéficie du cumul emploi-retraite et qui cotise à un autre régime que celui qui lui verse sa pension au titre de son activité peut actuellement obtenir de nouveaux droits à la retraite.

 Le cumul de la pension avec la rémunération d’activité sera autorisé avec un plafonnement de rémunération quel que soit l’employeur.

Actuellement, le montant à ne pas dépasser par année civile est le tiers du montant annuel brut de la pension, majoré de 6 941,39 €. Si la rémunération est supérieure à ce montant total, la différence sera déduite de la pension.

– La reprise d’activité n’ouvrira aucun nouveau droit à retraite quel que soit l’âge et quel que soit le régime de retraite (de base et complémentaire), malgré le versement des cotisations.

 Les nouvelles règles du cumul emploi-retraite ne vont concerner que les assurés qui vont demander la liquidation de leur retraite à compter du 1er janvier 2015.

Ainsi, les personnes qui bénéficient de la législation actuelle ne sont normalement pas visées.